Elle me plaît bien ma petite création de l'autre jour. Même si je trouve qu'elle n'est pas encore tout à fait aboutie au niveau de la présentation (j'avais oublié de décorer avec des zestes de citrons verts et les feuilles d'aneth que j'avais préparés, je n'avais pas non plus de branche d'avocatier, haha !). Et puis cette assiette translucide qui ne rehausse pas le met. Et la crevette qui ne voulais pas se tortiller, et le saumon qui frétillait quand je le coupais en lanières, etc...

Le sorbet à l'avocat : mixer deux avocats bien mûrs avec le jus de 3 citrons verts, 75 gr de sucre, un yaourt bulgare, 10 cl d'eau, du sel et un peu de poivre. Mettre en sorbetière, puis au froid. Je ne pense pas que ce sorbet puisse être sucé sur un cornet ! (En plus, il me faudrait deux boules vu que je suis bilingue !)

Pendant ce temps, couper un autre avocat en petits cubes, ainsi que le saumon fumé et quelques belles crevettes cuites et froides. Citronner ce tartare, vertement également, ajouter une cuillère d'huile d'olive. Assaisonner avec sel et poivre, éventuellement avec quelques flocons de piment. Mélanger. Disposer le tartare dans l'assiette avec un cercle à pâtisserie, former une quenelle de sorbet à l'avocat et décorer l'assiette à sa guise.

 

 Sorbet_avocat_2  Tartare_avocat_saumon_fum__au_citron_vert  Sorbet_avocat_4

      

Sorbet_avocat_1 

 

A déguster avec un bon champagne ou autre vin blanc bien frais. Ici avec un Pouilly Fuissé de la Source des Fées à Davayé (village voisin de Pouilly et pas loin de Fuissé) en Bourgogne du sud, dans le Mâconnais exactement. Pas mal du tout. 

 

Pouilly_Fuiss__2007