Les mezzés se dégustent dans tout le Moyen-Orient. Il sont servis pour débuter le repas, restent sur la table jusqu'à la fin du repas car ils peuvent accompagner les viandes, keftas, brochettes ou poissons grillés. Leurs compositions changent d'un pays à l'autre. C'est au Liban et en Syrie que la variété est la plus importante, me semble-t-il. Cette cuisine est toujours confectionnée avec des légumes et des ingrédients très frais. J'ai une pensée particulière pour ces pays d'une beauté extraordinaire (voir ICIet qui sont actuellement spécialement meurtris par la guerre.

Pour le houmos, il faut : 400 gr de pois chiches cuits, le jus de 2 citrons, 50 gr de purée de sésame (tahin), 3 gousses d'ail pressé, 10 cl d'huile d'olive, sel. Mixer les pois chiches avec tous les autres ingrédients, ajouter éventuellement un peu d'eau de cuisson des pois chiches si la consistance est trop épaisse. Présenter dans un ravier, arroser d'un filet d'uile d'olive, décorer avec des pluches de persil ou de coriandre fraîche, quelques pois chiches, des lamelles de poivrons, etc....

 

Houmos2  Houmos1  Houmos3

Houmos

 

Tous les mezzés se dégustent avec l'excellent pain libanais, là-bas il est en général cuit sur place et servi encore chaud. En France on le trouve dans les quelques épiceries moyen-orientales (Iraniennes, Libanaises) ainsi que dans la plupart des épiceries Turques ; il est dans ce cas toujours fabriqué en Allemagne et vendu par paquet sous cellophane. Il suffit de le réchauffer.