Les arbres sont en fleurs, et il reste encore plein de fruits séchés dans le garde manger... J'ai pensé au "Berawecka", spécialité Alsacienne de Noël, nous ne le préparions jamais à Schoenenbourg, même si l'on en mangeait de temps en temps. Ma mère préparait en fin d'hiver un "schnitzknopf", recette visiblement complètement oubliée. En fait c'était une sorte de grande "dampfnudel" cuite sur une préparation de fruits secs, sucre et eau. Tout ce dont je me souviens, c'est que nous ne l'apprécions pas trop à l'époque !

Il me restait 300 gr de foie gras de canard mi-cuit et j'ai décidé de préparer une terrine combinant les deux. J'ai appelé cette préparation nougat de foie gras, j'aurais pu l'appeler terrine, mais à l'oeil je pensais au nougat...

Faire revenir dans 20 gr de beurre 40 gr d'amandes de noisettes et de noix grossièrement coupées, ainsi que 2 figues et 2 abricots séchés, 40 gr de raisins secs et (facultatif) 20 gr de baies de goji. Ajouter 2 càs de VDN (Vin Doux Naturel) ici un vieux Banyuls, ainsi que quelques gouttes de balsamique. Comme le foie gras était bien salé, je n'ai rajouté qu'un peu de poivre du moulin ainsi que quelques flocons de piment. Laiser refroidir, puis monter alternativement les fruits et le foie gras dans une terrine. Presser, puis laisser reposer au moins 24 heures.

 

 Nougat foie gras 4  Nougat foie gras 3  Nougat foie gras 2

Nougat foie gras 

 

A déguster avec un VDN : il me restait un vieux Banyuls du Cellier des Templiers. J'ai également accompagné d'un Confit de Cidre (d'un petit producteur Normand, lien ICI) ainsi que de batons de pâte feuilletée aux 2 sésames, de tranches de pommes séchées et de quelques baies de goji (de Chine).

 

Confit de cidre 

Banyuls des Templiers