J'ai réalisé cette recette avec du saumon fumé pour ainsi dire "maison". Il ne provient évidemment pas du Rhin, dans lequel il fut abondant jusqu'à la canalisation à outrance de ce beau fleuve que chérissait Victor Hugo. Malgré les passes à poissons à hauteur de tous les barrages sur le Rhin, il n'y aura plus jamais autant de saumons dans le fleuve, à cause de multiples autres raisons... Revenons à nos moutons, en l'occurence le saumon fumé qui est salé-fumé par un jeune passionné originaire du village. Il n'est pas besoin de rajouter qu'il est délectable, sa chair fondante est exquise.

Pour la recette il faut environ 200 gr de saumon fumé coupé en lamelles assez épaisses, un chou romanesco (on peut remplacer par du brocoli), 10 cl de crème fraîche, une échalotte et un peu de beurre, sel et poivre du moulin.

Faire revenir l'échalotte émincée dans le beurre jusqu'à la blondir, ajouter la crème fraîche et, à ébullition, y mettre les lamelles de saumon et les branches de romanesco préalablement cuites dans de l'eau salée ou à la vapeur. Cuire à peine, rectifier l'assaisonnement et server sur des spaghettis cuits al dente (ici des spaghettinis, je préfère leur plus petit diamètre).

 

 Spaghettis saumon2  Spaghettis saumon11  Spaghettis saumon3

Spaghettis saumon

 

Un Gewurtztraminer 2004 d'Andlau, cultivé en B!O par Anne et André DURRMANN à ANDLAU accompagna cette petite assiette vite préparée.

 Gewurtztraminer DURRMANN